Pays-Bas

Avril 2016 : Commémoration annuelle du groupe de reconstitution SAS de Jan BRUGGINK au monument SAS d’ASSEN, ils ont appelé les noms des SAS morts pour la liberté lors de l’opération AMHERST d’avril 1945.

C34A6781,pi

C34A6773,pi C34A6779,piC34A6758,piC34A6762,piC34A6769,pi

Commémorations du 70ème anniversaire de l'opération AMHERST

 

Du 9 au 13 avril 2015, le comité Hollande de l'AFPSAS a organisé la réception de la délégation française de l'AFPSAS, soit 45 personnes dont 4 vétérans SAS, pour commémorer le 70ème anniversaire de l'opération AMHERST dans la région de DRENTHE, aux PAYS BAS.

Les 4 vétérans SAS ayant pu se déplacer étaient Armand BOUILLOUX, Albert GRIZAUT, Maurice LE NOURY, et Marc LOÏ.

Le président de l'AFPSAS, Franck PAPAZOW, fils du SAS Alain PAPAZOW parachuté à WESTERBORK était investi du mandat de l'association QUI OSE GAGNE donné par son président, le général LECLERE pour représenter cette prestigieuse institution. De fait, il sera rappelé lors des différentes allocutions prononcées au nom de l'AFPSAS et QUI OSE GAGNE que, par un formidable hasard du destin, quelques jours avant ces cérémonies, les forces spéciales du 1er RPIMa, régiment héritier des SAS, aura libéré un otage néerlandais retenu au Moyen Orient. Ce rappel sera fait pour la plus grande fierté de nos anciens et de nos hôtes, renforçant ainsi par delà les générations les liens qui unissent les SAS et les néerlandais.

Etait présente également une délégation d'anciens du 11ème choc, et les sonneries aux morts françaises furent jouées par André LE NOUY, vétéran de la 1ere Demi Brigade Coloniale de Commandos Parachutistes, du groupement colonial basé à Brazzaville et du 11ème choc de Perpignan. Les couleurs françaises étaient portées, notamment avec la présentation du drapeau de l'amicale SAS section PACA apporté par Marc LOÏ.

Le programme des cérémonies sur ces trois journées fut chargé :

Vendredi 10 avril :

1-      Commémoration au monument des 21 de SPIER

Nos anciens SAS Albert GRIZAUT et Maurice LE NOURY ont déposé une gerbe au monument des 21 fusillés du 10 avril 1945, en présence d'une nombreuse population et des autorités.

01

 

02

 

2-      Monument de Jean Salomon SIMON et Claudius CAMPAN

Notre Ancien Maurice LE NOURY, présent lors de l'opération le 11 avril 1945, dépose une gerbe sur le monument, en présence de la famille CAMPAN. Ici est tombé le SAS Claudius CAMPAN, son FM Bren gun parachuté trop graissé s'étant enrayé.

03

 

04

 

3-      Une interview médiatisée

Un événement particulier est venu marquer cette première journée de célébrations. Maurice LE NOURY, parachuté avec le stick du Lt/COL de BOLLARDIERE a retrouvé 70 ans après, en compagnie des médias et de la population, la jeune fille qui l'avait accueilli à son arrivée, et caché un temps. Preuve fut faite que notre ancien emporte toujours Autant de succès !

05

 

Les honneurs furent ensuite rendus aux Vétérans SAS, devant qui défilèrent un convoi de véhicules d'époque et la population.

4_ Commémoration au monument AMHERST d'Assen

Ce monument, un mur défoncé en son centre, représente la brèche créée par les 700 SAS français des 2ème et 3ème Régiments de Chasseurs Parachutistes lors de l'opération Amherst pour initier la libération du nord de la Hollande. Les noms des 33 SAS tombés au champ d'honneur furent énoncés par le SAS Armand BOUILLOUX, le SAS Marc LOÏ répondant "mort pour la liberté". Parmi les nombreuses gerbes déposées par les autorités, nos quatre vétérans ont déposé une gerbe au nom de l'AFPSAS et QUI OSE GAGNE libellée "A leurs camarades".

 

06

 

07

 

A la suite de cette cérémonie, la délégation française fut reçue au Lycée "Dr NASSAU college", dont les jeunes ont pris en charge au nom de la mémoire et de leur Liberté l'entretien du monument SAS d'Assen. Sur l'un des murs de la grande salle de leur établissement figure une reproduction de la plaque en bronze du monument de Sennecey-Le-Grand. Quelle belle leçon de civisme de la part de ces jeunes générations qui n'oublient pas ceux à qui ils doivent leur liberté… L'AFPSAS, représentant QUI OSE GAGNE, et le détachement des anciens Bagheera du 11ème choc remercient ces élèves, respectueux de la mémoire.

08

 

09

 

Samedi 11 avril : Commémorations à WESTERBORK

Lors des multiples cérémonies organisées par les autorités, c'est l'ensemble de la population qui rendit les honneurs à nos anciens vétérans, ainsi que des unités néerlandaises. Ce ne sont pas moins de 10 gerbes et bouquets qui seront déposés au " Vlag Monument" de WESTERBORK, et une reconstitution complète de l'assaut donné par les SAS sur le PC allemand du général de Feldgendarmerie BÖTTGER commandant les forces ennemies en Hollande fut présentée. Armand BOUILLOUX et Alain PAPAZOW, du stick BETBEZE participèrent avec leurs camarades à cette opération, où trois SAS tombèrent pour la Liberté : Robert BONJEAN, René MARCHE et Jean COGNET. Le PC fut investi, et le général allemand fut mis hors de combat, désorganisant ainsi la chaîne de commandement ennemie.

010

 

011

 

012

 

013

 

Il est à noter que comme lors de chaque cérémonie, la population exprima pleinement sa gratitude à ses libérateurs, les plus anciens expliquant aux plus jeunes. Le souvenir est vivace, et se transmet avec soin chez nos amis Hollandais, pour la plus grande émotion de nos vétérans et des familles SAS.

Dimanche 12 avril:

1-      Commémoration à BEILEN

Une gerbe a été déposée par Maurice LE NOURY et Ghislaine CAMPAN sur la tombe du SAS Yago RAGNACCI.

014

2-      Monument de l'usine d'ORVELT :

Les vétérans Armand BOUILLOUX et Albert GRIZAUT déposèrent une gerbe en mémoire du caporal chef Antoine TREIS tombé à cet endroit le 8 avril 1945, au nom de son camarade SAS Gilles HAENTJENS, qui fut témoin de la chute de son camarade.

015

 

            3-Cérémonie à la ferme "VALAYER"

Nous commémorons ici l'une des plus importantes tragédies de l'opération AMHERST.

C’est sur le mur de cette grange que se trouve l’inscription relatant la tragédie que connurent les six SAS morts au cours de l’affrontement avec des miliciens hollandais. Cernés et réfugiés à l’intérieur, Jean VALAYER, Jean-Pierre MUNCH et Robert SPINA meurent brûlés vifs à la suite de l’effondrement du toit de chaume de la grange qui s’est enflammé. Ibrahim AZEM, Pierre BEVALOT et Marcel LEVEQUE sont abattus par les miliciens qui attendent leur sortie. Seuls quelques SAS dont Jean-Jacques DOAL et Georges CAÏTUCOLI parviennent à s’échapper. L’inscription de la plaque le souligne : « Au cours d’une fusillade, ils furent tués en héros pour notre liberté ».

La gerbe est déposée par Franck PAPAZOW et notre ancien Marc LOÏ qui faisait partie du stick VALAYER.

 

016

 

017

 

            4-Cérémonies d'Appelscha

Nous commémorons les 70 ans de l'opération SAS menée par le stick du Lt DUNO, qui réussit à prendre à l'ennemi et à occuper le pont-écluse "Stokersverlaast", passage stratégique nécessaire à l'avancée des troupes canadiennes.

La cérémonie débuta par un office religieux en présence des autorités et de la population :

018

 

019

 

Ensuite un monument en mémoire de cette opération fut inauguré par le président de l'AFPSAS et monsieur Pieter MULDER, ancien résistant qui guida les SAS et aida à l'installation d'un FM BREN GUN sur les toits lors de l'attaque.

020

 

021

Journée du lundi 13 avril : commémorations de KAPELLE

La délégation française est reçue par le Bourgmestre et les autorités de cette ville, où se situe le cimetière de 217 combattants français tombés en Hollande en 1940, 44 et 45. Le 16 mai 1940 Kapelle est le théâtre de vifs combats entre des troupes françaises (des unités motorisées) venues en renfort des troupes hollandaises et les troupes allemandes. En quelques jours, soixante cinq soldats sont tués et inhumés par la population locale. C’est là l’origine de ce « Champ d’Honneur militaire français » où furent regroupés des combattants de l’armée française morts en Hollande. Un monument donne les noms de ceux qui ont été identifiés. A Kapelle sont enterrés huit SAS des 2ième et 3ième Régiments de Chasseurs Parachutistes de l’Opération Amherst : Ibrahim AZEM, Claudius CAMPAN, Robert LE GRAS, Yves LOICHOT, Jean LOEILLET, Jean Pierre MUNCH, Jean Salomon SIMON, Jean VALAYER. Chaque tombe porte une plaque en bronze Special Air Service. Elle sont fleuries, et une gerbe déposée par nos Anciens.

 

022

 

023

 

024

 

CONCLUSION

Durant l'opération AMHERST, les parachutistes SAS français, livrés à eux mêmes, firent preuve une fois de plus d'audace et de courage, parfois jusqu'au sacrifice suprême, pour remplir leurs missions avec succès. Engagés pour 48 heures, certains combattaient encore 14 jours après, avec l'aide de la courageuse résistance Orange. 70 ans après, une vie, une génération. Le temps, cet ennemi implacable de la mémoire, aurait tendance à effacer cette dette que nous tous avons à l'égard de nos vétérans. Mais pas aux Pays-Bas... Après toutes ces années, c'est toute une population qui se souvient, et qui adresse ses émouvants remerciements à ses libérateurs tombés du ciel. Il ne fut pas une ville pavoisée, pas un monument fleuri, pas une rencontre émouvante, qui n'eût lieu sans la participation de tous, jeunes et moins jeunes, civils et militaires, simples citoyens et officiels, devant la presse et les médias. A l'heure où nous passerons bientôt de la mémoire à l'Histoire, eux se souviennent, et transmettent les récits de cette épopée à leurs jeunes générations. Nos amis néerlandais nous offrirent de la gratitude, de l'émotion, parfois des larmes, toujours des sourires, et des remerciements chaleureux pour nos Anciens vétérans SAS.
Ces derniers eurent autant de succès que naguère, pour leur plus grande joie ! Au sein d'une organisation sans failles, jusque dans les moindres détails, nous avons vécu quatre journées intenses et solennelles.

Ils n'oublient pas.

Les liens qui nous unissent n'en sont que plus renforcés, rendez-vous est pris pour les célébrations à venir !

025

 

026