Leurs héritiersphoto pour AFPSAS 5

Bien que les unités de parachutistes SAS aient été dissoutes au lendemain de la guerre, l’unité a été recrée en Grande-Bretagne dans les années 1950. Le Special Air Service Regiment est considérée aujourd’hui comme une référence mondiale en termes d’unité de forces spéciales et de lutte anti-terroriste.

D’autres unités SAS existent notamment en Australie en en Nouvelle-Zélande.

En France, une demi-brigade de commandos SAS a combattu en Indochine sous les ordres du Lt-colonel PARIS de BOLLARDIERE. Cette unité sera à l’origine de la formation des unités des parachutistes coloniaux. De nombreux anciens SAS participeront également à la formation d’unités telles que le 11e Choc.

Suite à la création du Commandement des Forces Spéciales (COS) en 1992, le 1er RPIMa est intégré à la Brigade des Forces Spéciales Terre (BFST) et est constituée aujourd’hui de quatre compagnies de combat, chacune spécialisée dans un domaine particulier (milieu urbain, milieux extrêmes, patrouilles profondes PATSAS, reconnaissances…). Ces hommes se sont notamment illustrés en Irak, en Afghanistan et dernièrement au Mali ou en Centre-Afrique.

photo pour AFPSAS 1photo pour AFPSAS 2photo pour AFPSAS 3photo pour AFPSAS 4photo pour AFPSAS 6